Place au Télé-Travel

Aujourd’hui, si je vous parle de télétravail, vous savez de suite à quoi je fais référence. Ce mot nous est devenu familier depuis les phases de confinement à répétition… Le télétravail s’est démocratisé et il est de plus en plus accepté dans le monde professionnel.

Pour rappel, il y a de ça quelques années, nous avions du mal à nous faire à ce mode de fonctionnement car nous n’avions aucun contrôle dessus, notamment les employeurs. À présent, il est entrée dans le langage courant avec la pandémie et l’obligation pour certains corps de métier de faire appel à cette méthode de travail.   

Mais alors qu’est-ce que le télé-travel, quelles sont les principales différences avec le télétravail et quels sont les avantages pour le salarié et son entreprise d’opter pour cette nouvelle méthode ?

Le télétravail devient peu à peu le télé-travel.

Dans un premier temps, le télétravail, c’est le fait d’effectuer son activité professionnelle en dehors des locaux de son employeur. Les salariés peuvent effectuer leurs tâches de chez eux, ou depuis un espace de co-working. 

Lorsque l’on parle de télé-travel, le concept va plus loin. Ici le salarié travaille en dehors de chez lui. En France et même à l’étranger, tout dépend de lui et d’où il a envie d’aller. C’est la solution idéale pour les personnes voulant allier travail et vacances, car plus besoin de vacances pour voyager. 

Le télé-travel ou encore le workation (contraction de « work » travailler et « vacation » vacances) ne sont pas si nouveaux car ils sont apparus aux États-Unis il y a de ça une dizaine d’années. Mais avec la Covid19, ces termes ont été remis au-devant de la scène et vont de plus en plus être employés en raison du contexte instable dans lequel nous nous trouvons. Durant cette période beaucoup se sont remis en question et ont maintenant pour priorité de voyager, découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux modes de vie. C’est exactement ce que le télé-travel favorise :  des voyages de longue durée tout en travaillant pour son compte ou celui de son employeur.   

Qui n’a jamais rêvé de travailler au bord de l’eau, de faire une pause en se baladant dans la forêt, ou en découvrant la route de la Corniche puis reprendre quelques heures après bien installé dans le canapé… C’est aussi ça le télé-travel ! Travailler n’importe quand et n’importe où.

Les petits plus du télé-travel.  

Le fait d’opter pour le télé-travel vous permet de travailler dans des conditions plus détendues. En effet, vous vous retrouvez dans un cadre de vie qui vous plaît et que vous avez choisi, vous ne pouvez être qu’épanoui de travailler dans de telles conditions. 

Le fait d’exercer son activité en télé-travel, permet de rompre avec la routine et d’être donc plus motivé dans vos différentes tâches. Finis les horaires fixes à respecter, le télé-travel vous donne plus de flexibilité dans vos horaires mais aussi et surtout dans votre lieu de travail. C’est vous qui choisissez où et quand travailler. 

Le télé-travel c’est à coup sûr l’augmentation de votre bien-être au travail, la diminution de votre stress et donc un gain de productivité de votre part.

Alors tentez l’expérience sans plus attendre. De nombreux gîtes n’attendent que vous sur Ma Petite Toscane

Balade hors des sentiers battus : Bruniquel, Penne, Brousses les Antibels

Une évasion 100% nature ça vous tente ?

Vivez un moment unique et ressourçant lors d’une balade au fil des Gorges de l’Aveyron.

La route de la Corniche

Après une visite de Gaillac et de son vignoble millénaire, de Castelnau de Montmiral ou de Puycelsi, vous pouvez être tenté de prendre la route direction Saint-Antonin-Noble-Val.

Étape 1 : Bruniquel

Avant d’arriver à Saint-Antonin, il y a quelques villages médiévaux à visiter, ça vous permettra de faire de petites pauses, de profiter d’un paysage sauvage et de revenir des siècles en arrière, au Moyen-Âge.

Première étape, le village de Bruniquel, inscrit dans la liste des plus beaux villages de France. Toute la magie de Bruniquel se concentre dans son emplacement idyllique. Les environs du village sont très boisés avec la forêt de Gresigne. Au loin, nous apercevons des plaines et des collines à perte de vue.

La richesse de ses paysages permet à Bruniquel de proposer des lieux et des monuments uniques comme le mythique château de Bruniquel.

Bruniquel les châteaux ©InfinityGraphic

Le château de Bruniquel

Lorsque nous parlons du Château de Bruniquel en réalité il y en a deux situés sur un pic rocheux visibles de la route, il suffit juste de lever les yeux…

Les châteaux nous offrent de magnifiques trésors tels qu’un donjon datant du 12ème siècle, une cuisine du 17ème équipée d’un splendide et rare potager (ancêtre du fourneau) à neuf trous ou encore, une galerie surplombant l’Aveyron.

À l’extérieur des château vous pourrez aussi profitez des magnifiques jardins pour vous relaxer avant de repartir à la découverte d’autres trésors cachés.

chateaux-de-bruniquel-ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Bruniquel les châteaux ©InfinityGraphic

Étape 2 : Penne

Notre envie de découvrir toutes les richesses de notre patrimoine, nous pousse à reprendre la route sur une dizaine de kilomètre direction Penne.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Penne ©InfinityGraphic

Penne c’est la forteresse médiévale des Gorges de l’Aveyron.

Là-bas, vous arpenterez les ruelles en pavée, découvrirez des maisons en pierre et des boutiques typiques se fondant parfaitement dans ce décors Moyenâgeux.

Se promener dans ce village est apaisant, c’est un réel plaisir.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Penne ©InfinityGraphic

Pour couronner le tout, vous trouverez construit sur un piton rocheux le fameux château de Penne datant lui aussi du Moyen-Age. Il est en pleine rénovation depuis 2006. Visiter ce château c’est comme remonté dans le temps et vivre en direct la construction de ce dernier, une expérience enrichissante. Le château de Penne a été classé au patrimoine historique en 1902.

À Peine, tout est fait pour vous charmer en commençant par la forêt de Grésigne qui encercle le village. En sillonnant les ruelles sinueuses, nous nous apercevons que ce village est actif et plein de vie. C’est un plaisir à voir et ça le rend attirant et attachant.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Maison place de l'église ©InfinityGraphic
ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Arrivée à Penne ©InfinityGraphic

En entrant dans le coeur du village, vous tomberez sur ce magnifique cloché appartenant à une charmante église bâtie au XII et XIII ème siècles. Le bâtiment a été partiellement ravagé à cause des guerres de religion, toutefois il a fait l’objet d’une restauration dans le style gothique occitan.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Horloge de Penne ©InfinityGraphic
ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Penne ©InfinityGraphic

Qui a volé le Terrrrrrrrrrrrrrrrrrrible ?

Comment admirer ce beau clocher sans y voir en dessous la grille désormais vide du Terrrrrrrrrrrrrrrrrrrible, Alexandre Viguier.

Depuis Mai, pour tous nos Pennols et Pennolles c’est l’interrogation…

Alors si vous êtes prêt à résoudre le mystère et en savoir davantage sur Alexandre Viguier, Penne n’attend que vous !

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Le terrrrrrrrrrrrrrrrrrible de Penne ©InfinityGraphic

Étape 3 : La route de la Corniche

Après avoir pris le temps de se balader dans ce cadre idylique, c’est l’heure de reprendre la route.
À ce stade de votre escapade, deux choix s’offre à vous. Le premier, est de se rendre à Saint-Antonin directement par la départementale.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
La corniche Brousse ©InfinityGraphic
ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Ballades ©InfinityGraphic

Le second est de continuer ce périple dans la même dynamique et donc prendre la route de la Corniche, une route hors des sentiers battus creusée dans la roche. Pour rejoindre cette route, rien de plus simple.

En partant de Penne reprendre la départementale touristique en direction de Saint-Antonin-Noble-Val, puis, à environ 8,5 km prendre la route de la Corniche sur votre gauche (D115B).

L’aventure commence sur une petite route sinueuse vous amenant jusqu’au joli petit hameau de Brousses les Antibels. Au fil de cette route, vous apprécierez ce magnifique paysage sauvage, sa rivière et sa falaise qui s’élève en Corniche jusqu’à un magnifique point de vue sur la vallée et l’Aveyron, c’est d’ailleurs l’un des plus beaux point de vu des Gorges. Vous pouvez même y voir les canoës passer.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
L'Aveyron et Brousse ©InfinityGraphic
ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Canöé sur l'Aveyron ©InfinityGraphic

Tout au long de la route,  des départ de Canoë sont visibles. N’hésitez pas à en faire c’est une expérience que vous ne regretterez pas.

Car rien de mieux pour admirer les Gorges que d’y être à l’intérieur.

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
©InfinityGraphic
ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Depuis la corniche ©InfinityGraphic

La route de la Corniche prend fin au hameau de Brousses les Antibels. Ici vous pourrez vous restaurer à La Corniche, le restaurant de Brousses.

Ce petit patelin est aussi le point de départ de nombreuses randonnées. Un havre de paix pour les amoureux de nature.

Un conseil, si vous avez peur du vide, ces randonnées ne vont pas être de tout repos pour vous…

ma-petite-toscane-route-de-la-corniche-bruniquel-penne-brousses-les-antibels
Brousse ©InfinityGraphic

Charmez par cette belle escapade ? N’hésitez pas à consulter nos locations pour la découvrir. mapetitetoscane.com